• strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display.inc on line 1707.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display_page::options_submit() should be compatible with views_plugin_display::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display_page.inc on line 479.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_field.inc on line 590.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::options() should be compatible with views_object::options() in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 193.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_sort.inc on line 82.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 584.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 584.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 608.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display_block::options_submit() should be compatible with views_plugin_display::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display_block.inc on line 184.
  • warning: Creating default object from empty value in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.module on line 638.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.

En fin la relance de coopération bilatérale entre UE et l'Algérie dans le domaine de la recherche et de l'enseignement supérieur, cette convention tant que plusieurs étudiants l'attendent, cet acte considéré comme un élan envisageable qui va toucher non pas le domaine universitaire seulement, mais également d'autre domaines, cette convention qui va détruire les parois culturelle entre UE et l'Algérie

BELKHIR Nabil, Algérie
A propos de: Coopération universitaire poussée entre l’UE et l’Algérie

L’essor impressionnant qu’est en train de connaître Aqaba devrait être sérieusement encadré en prévention des dérives de travaux titanesques qui, rappelons-le, risquent d’épuiser ses ressources naturelles et, au pire, pousser à l’exode une population locale pas vraiment disposée à faire face à l’augmentation du coût de la vie en terre désormais « dubaïsée ». De nouveau par le biais de ses programmes de développement durable, l’UE est appelée à faire éviter à Aqaba le revers de la médaille à travers la protection de sa biodiversité notamment marine, la conservation de ses sites historiques et richesses archéologiques et les financements socialement responsables.

Meriem Leghzali, Maroc
A propos de: Aqaba, une région en plein essor

Le programme Tempus parait excellent, mais vraiment dans les pays arabe, il n'est pas fonctionnel de manière qui n'est plus orienté vers le secteur du travail :
1- Dans les universités arabes, la majorité des étudiants sont dans les facultés de droits, lettres et des sciences humaines, économie avec des méthodes d'enseignement dépassé : ce qui produit des milliers des chomeurs par an.
2- Les objectifs des états arabes vers le futur n'est plus clair : si par exemple il sera basé sur le tourisme alors combien d’instituts on a ? si sera sur l'agriculture alors combien d’instituts on a ? .
3- Il faut pas faire des copier/coller des programmes européens mais fixer nos objectifs nos moyens et avoir un esprit operationel.
Pour résumer, l'europe s'approche de nous mais malheuresement on rate l'occasion

Jamaldin EL BEKKARI, Maroc
A propos de: Eurojar Episode 22: Tempus renforce le dialogue entre l’UE et la Syrie

Développement ! mais de quel cycle? J'habite un village kabyle en Algérie ou beaucoup d'émigrés de 1ère génération, (ceux qui sont parti durant ou juste après la guerre d'indépendance 1954-1962), sont de retour parmi nous. La plupart d'entre eux étaient des ouvriers chez Renault, ou Peugeot, ou des ouvriers agricoles . Aujourd'hui, de nombreux étudiants ont intégré les universités européennes, parmi eux ceux qui sont maintenant des employés ou des cadres dans diverses multinationales. Pour les premiers, sont ils vraiment revenu? Pour les seconds, sont ils vraiment parti?

Zohra AITOUARES , Algérie
A propos de: Les migrations au service du développement

Il est vrai que le cinema ouvre le dialogue et contibue à promouvoir les relations entre les nations mais ce projet Euromed qui tente de faire connaitre la culture des pays voisins de l'Europe n'est qu'une nouvelle façon de modeler la culture de l'autre et d'imposer une vision européenne car le financement obligerait la coproduction à se plier à la volonté du plus fort.

benbouza zineb, Algérie
A propos de: Du cinéma pour mieux dialoguer

Bonjour, je pense que les dires de Mr Galal manquent de vision lointaine concernant la coopération sud-nord. La crise mondiale qui a touché plus nos voisin du nord ne laisse pas une bonne marche pour amélioré cette coopération et si on ajoute la politique limité de nos chefs du sud ils creusent se déséquilibre des échanges, culture, technologie et développement.

Gafsi Abdeldjalil, Algérie
A propos de: Une coopération gagnant-gagnant

Afin de ne pas restreindre les échanges au seul axe Sud - Nord de la Méditerranée, il serait intéressant de lancer un nouveau projet Sud-Sud, ou plutôt Est-Ouest et vice-versa, en l’occurrence une ligne ORAN-NADOR. Cette ligne permettrait, en toute légalité, les échanges tant des personnes que du fret, entre deux pays voisins certes, mais sans aucune communication terrestre. Cette route maritime instaurerait de nouvelles relations maghrébines. Elle pourrait d’ailleurs être prolongée par le tronçon NADOR-ALMERIA, en aller-retour. Ceci en vue de faciliter le voyage aussi bien pour les passagers marocains de l’Est du pays que pour les algériens.

ASSOULI, Maroc
A propos de: Le projet des autoroutes de la mer sur les rails

A mon avis, les pays du Processus de Barcelone doivent se servir des études du Réseau FEMISE et tirer profit des recommandations en découlant. Ces recherches socioéconomiques sont établies avec la participation effective des chercheurs de la région, qui connaissent mieux la réalité des questions et problèmes euro-méditerranéens. Ceci contribuera à l’amélioration des processus de décision, à réduire l’incertitude et à mieux évaluer les risques et opportunités associés aux mesures proposées. Un simple survol des études déjà réalisées par ce réseau, dévoilera sans doute l’intérêt qu’accordent ces chercheurs à la résolution de ces questions.

SAHOUI, Algérie
A propos de: Une coopération gagnant-gagnant

Tout processus décisionnel ne peut être, à mon avis, productif et efficace que s’il a été fondé sur des recherches fiables et tangibles. Certes, les pays de la rive sud de la méditerranée n’accordent pas l’importance requise au lien existant entre « recherche économique » et « prise de décision ». Cependant, en tenant compte de leurs expériences, les pays de l’UE, par souci du développement des projets et de résolution des problèmes communs, pourraient assister leurs partenaires dans l’établissement et la maîtrise de cet indispensable lien. Chose qui serait plus avantageuse, si le « politicien euro-méditerranéen » écoute et priorise son « conseiller voisin », le « chercheur euro-méditerranéen ».

RATA, Algérie
A propos de: Une coopération gagnant-gagnant

Vous parlez d'écologie comme si c'était un problème majeur pour les palestiniens. Vous pensez pas qu'il y a plus urgent à faire? La Palestine n'est même pas un état, c'est juste un ensemble de territoires sans aucune souveraineté ni frontières. C’est bien de parler environnement et développement durable, mais quant on voit que les palestiniens n'ont même pas accès à l'eau potable et que cette dernière est utilisée par les colons pour laver leurs voitures et remplir leurs piscines, du coup, on se demande comment dresser une politique écologique là-bas. Si on doit s'intéresser à l'écologie en Palestine, je vous conseille de visiter Gaza où les eaux usées se déversent dans la mer polluant plages, ports et zones de pèches. Néanmoins, c'était un très bon reportage, nous espérons que la Palestine sera bientôt un état avec ses frontières, sa souveraineté et aussi, agréable à vivre.

Moundher, Algérie
A propos de: En Cisjordanie, l’écologie en construction