Pour une nouvelle révision innovante et ambitieuse de la PEV

  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 271.
  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 276.
  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 277.
  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 271.
  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 276.
  • strict warning: Only variables should be passed by reference in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.theme on line 277.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display.inc on line 1707.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display_block::options_submit() should be compatible with views_plugin_display::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display_block.inc on line 184.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_field.inc on line 590.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::options() should be compatible with views_object::options() in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 193.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_sort.inc on line 82.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 584.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 584.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_filter.inc on line 608.
  • warning: Creating default object from empty value in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/date/date/date.module on line 638.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_display_page::options_submit() should be compatible with views_plugin_display::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/plugins/views_plugin_display_page.inc on line 479.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • : Function spliti() is deprecated in /home/eurojar/public_html/sites/all/themes/pev/views-view-table--partenaireslinks-view.tpl.php on line 31.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/views.module on line 838.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user::init() should be compatible with views_handler_field::init(&$view, $options) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/modules/user/views_handler_field_user.inc on line 48.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, $options) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_argument.inc on line 735.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_argument.inc on line 760.
  • strict warning: Declaration of send_views_handler_sort_date::options() should be compatible with views_object::options() in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/send/includes/send_views_handler_sort_date.inc on line 27.
  • strict warning: Declaration of views_handler_relationship_broken::ui_name() should be compatible with views_handler::ui_name($short = false) in /home/eurojar/public_html/sites/all/modules/views1/handlers/views_handler_relationship.inc on line 149.
08/06/2011


Catherine Ashton et moi-même avons entrepris de réviser la politique européenne de voisinage (PEV) l'année dernière afin de mettre nos relations avec nos plus proches voisins au premier plan de la politique étrangère de l'Union européenne.


Stefan Füle*

En effet, non seulement le Traité de Lisbonne reconnaît le caractère particulier des relations que nous entretenons avec nos voisins, mais ceux-ci sont également plus directement concernés par la sécurité de l'UE, ses intérêts économiques et politiques, ainsi que le rôle qu'elle joue sur la scène internationale. Les événements qui surviennent à nos frontières ont une incidence considérable sur la pérennité de notre prospérité et de notre sécurité.

La communication sur la révision de la politique européenne de voisinage, adoptée le 25 mai, définit les principales priorités d'une stratégie PEV redynamisée. Cette révision a été entreprise après une consultation étroite de l'ensemble de nos partenaires situés à l'est et au sud de nos frontières ainsi que des 27 États membres de l'UE. Nous avons également consulté les Parlements, des représentants de la société civile, des groupes de réflexion et diverses parties intéressées. Nous avons tenu compte de leur précieuse contribution tout au long du processus. Cette vaste consultation renforce le sentiment d'être partie prenante à une initiative commune.

La communication s'inspire du « Partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le sud de la Méditerranée », adopté en mars 2011, qui expose les mesures que nous avons prises en urgence face aux événements survenus chez nos voisins du Sud. Elle contient des propositions concrètes quant à l'impulsion qu'il conviendra de donner au partenariat, notamment sur le plan financier. Elle s'intéresse également à nos frontières de l'Est. Il est nécessaire de poursuivre le renforcement du partenariat oriental, qui a contribué à la consolidation d'un processus de transition démocratique difficile. Les accords d'association, qui permettent à nos partenaires d'atteindre un niveau de convergence sans précédent avec la législation de l'UE, constituent la pierre angulaire de ce processus. Nous devons les accompagner dans cette voie, qui repose sur une identité européenne et des valeurs communes, et mettre en place les conditions nécessaires à la réussite du second sommet du partenariat oriental, qui se déroulera à Varsovie au mois de septembre.
Nos voisins évoluent à un rythme rapide, ce qui nous contraint à modifier et à adapter nos politiques. Ils ont toutefois un souhait commun : les citoyens des pays situés dans notre voisinage exigent la démocratie, la dignité, le développement social et une prospérité partagée équitablement entre tous. La nouvelle approche sur laquelle repose la PEV s'articule autour de quatre éléments.

Un partenariat différencié
Dire que les voisins de l'UE sont tous très différents les uns des autres et que l'UE doit adapter son action en conséquence est d'une banalité affligeante, mais que signifie cela concrètement ? À mon sens, il faut avant tout que l'espace de sécurité et de prospérité que nous souhaitons étendre à notre voisinage repose sur des valeurs démocratiques, l'État de droit et le respect des droits de l'homme. Nous sommes prêts à aller plus loin et plus vite avec nos partenaires qui choisissent la voie des réformes fondées sur les valeurs universelles qui nous sont chères. Nous exploiterons tout l'éventail d'instruments dont dispose l'UE pour les aider et les encourager, notamment l'augmentation de l'aide financière que nous leur accordons, un meilleur accès aux marchés et une intégration économique progressive au marché intérieur, une plus grande mobilité des citoyens, en particulier grâce au partenariat pour la mobilité ou la participation aux travaux de certaines agences de l'Union et à certains programmes de l'UE. C'est ce que j'appellerais l'approche « more for more » selon laquelle les pays allant plus loin et plus vite dans leurs réponses pourront compter sur un soutien plus important de la part de l'UE.

L'établissement d'un partenariat avec la société
Dans le passé, nous avons trop souvent privilégié les relations avec le pouvoir en place à la coopération avec la société civile. Nous devons rétablir l'équilibre. Les organisations non gouvernementales jouent un rôle essentiel dans le soutien des réformes démocratiques et axées sur le marché, et une société civile dynamique constitue une barrière contre l'autoritarisme et peut rendre un gouvernement comptable de ses actes. Nous proposons de soutenir plus efficacement le développement de la société civile. Nous proposons de mettre en place un dispositif de soutien à la société civile, qui aidera les organisations de la société civile à accroître leurs capacités de sensibilisation et à renforcer leur faculté à suivre les réformes. Nous souhaitons en outre développer les liens entre les populations. Nous proposons d'augmenter les ressources affectées au développement des échanges d'étudiants et de prendre des mesures pour permettre aux personnes de traverser légalement des frontières de l'UE tout en préservant la sécurité de nos citoyens.

Un partenariat étendu
Grâce à l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, la coopération politique entre l'UE et ses voisins immédiats peut passer à la vitesse supérieure dans un certain nombre de domaines. Cela signifie qu'il faudra s'attaquer aux problèmes globaux qui concernent aussi bien l'UE que ses voisins, à savoir la sécurité énergétique, le changement climatique, la lutte contre le terrorisme international et la non-prolifération. Il faudra aussi aborder les questions de sécurité qui préoccupent tout particulièrement nos voisins, par exemple définir de quelle manière nous pouvons contribuer à résoudre les conflits de longue durée. Le traité de Lisbonne permet d'utiliser tous les instruments de l'UE, tant civils que militaires, de façon plus coordonnée et plus efficace.

Le développement du partenariat
Pour intensifier encore les relations que nous entretenons avec nos voisins, les responsables politiques devront consacrer suffisamment de temps et d'attention, conjointement avec leurs homologues des pays voisins, à la définition d'une vision politique commune forte. Il est nécessaire d'instaurer un dialogue approfondi à haut niveau, non seulement sur des questions de politique générale, mais aussi dans tous les domaines spécifiques dans lesquels nous coopérons.
Une stratégie plus ambitieuse requiert des moyens accrus. La communication propose d'allouer, entre 2011 et 2013, 1,24 milliard d'euros sous forme d'aide non remboursable pour financer toutes les initiatives proposées. Cette somme viendrait s'ajouter aux 5,7 milliards d'euros déjà affectés à la politique de voisinage pour la période 2011-2013.
Les défis auxquels nos voisins doivent faire face sont considérables et l'adoption tardive de mesures trop modestes aurait des conséquences désastreuses. Nous devons être en mesure de relever ces défis pour la génération actuelle et les générations à venir, tant dans l'UE que dans les pays voisins.

*Stefan Füle est commissaire européen chargé de l'Élargissement et de la Politique européenne de voisinage.